Femme de ménage à domicile : les démarches et les formalités

Lorsqu’on est une femme active et qu’on doit concilier vie professionnelle et vie de famille : stress, horaires souvent non adaptés, responsabilités, fatigue, enfants, maison … Le surmenage n’est jamais très loin et penser à soi n’est plus dans nos priorités, pire, cela devient mission impossible.

C’est pourquoi de plus en plus de foyers font appel aux femmes de ménage à domicile, mais cela est bien souvent un saut vers l’inconnu qui en effraie plus d’un(e).

Quel est la démarche de recrutement ?

Engager une femme de ménage à domicile nécessite tout de même une attention particulière. En effet, vous allez confier votre maison à un(e) inconnu(e), et généralement sur le long terme. Vous devez donc avoir confiance en la personne et le processus de recrutement est très important pour éviter les (mauvaises) surprises !

Les agences spécialisées

Les services d’aides ménagères étant très demandés, de nombreuses agences spécialisées, s’apparentant à un réseau de femmes de ménage, proposent leurs services aux particuliers. Les prestations se veulent professionnelles, et vous n’avez rien à gérer point de vue administratif, puisque c’est l’agence qui est l’employeur et vous simple client. Mais sachez que la femme de ménage intervenant à votre domicile pourra être une personne différente au fil des semaines, en fonction du planning de chacune. En outre, ces agences sont souvent coûteuses il faut donc bien choisir son prestataire !

Le service de particulier à particulier

Pour des raisons de coûts, et de maîtrise, optez pour le service entre particuliers. Alors employeur de votre salarié(e) à domicile, des démarches sont nécessaires (pour la déclaration et le versement du salaire) mais en faisant appel au CESU, toutes ces démarches sont très simples et vous profitez d’une réduction forfaitaire sur le tarif horaire (plus d’infos sur le chèque emploi service). Il existe des sites spécialisés (payant ou gratuit). Ce type d’approche permet de déposer une annonce de service et de recruter la personne de votre choix en vous appuyant sur les critères liés à son profil, son CV, ses compétences, ses expériences etc. Vous êtes seul décisionnaire !

A préciser que dans les 2 cas, vous bénéficiez d’avantages fiscaux à hauteur de 45% sur les sommes versées.

Pour recruter une aide ménagère à domicile vous-même :

  • Pensez à bien définir les tâches à effectuer au préalable, car celles-ci devront être stipulées dans le contrat de travail, (si il y a nécessité d’avoir un contrat). Pour favoriser un climat serein et de bonnes relations, mais aussi pour éviter que des accidents du travail ne surviennent hors du cadre prévu initialement, ce qui pourrait avoir de lourdes conséquences, mieux vaut donc prendre son temps !
  • Réalisez des entretiens, ils sont indispensables pour trouver une personne digne de confiance ! Si aucun diplôme n’est requis pour devenir femme de ménage, l’expérience, les références et l’attitude peuvent faire la différence !

Les missions

L’ensemble des tâches ménagères convergent principalement vers l’entretien de la maison en général : ménage, rangement, repassage, etc. Mais cela peut s’étendre à des travaux de plus grande envergure comme les nettoyages de saison.

Les tâches de la femme de ménage à domicile s’exercent sous la présence de l’employeur ou non, les horaires sont réguliers, à la convenance de l’employeur : ils s’appliquent en termes d’heures, de demi-journées voire de journées complètes.

L’employé(e) devra, également, respecter l’hygiène de vie de l’employeur et de sa famille et organiser son travail, en autonomie, au regard des instructions orales ou écrites données par l’employeur.

Le statut du particulier-employeur : les formalités

Lorsqu’un particulier décide d’engager une femme de ménage à domicile de façon régulière, il est considéré, aux yeux de la loi, comme un particulier-employeur, et cela implique de respecter quelques règles :

  • Il faut effectuer une déclaration auprès de L’URSSAF et affilier la femme de ménage à la sécurité sociale si elle ne l’est pas, il est également possible de bénéficier de l’aide à l’embauche avec le CESU. Pour plus d’informations rendez-vous sur www.CESU.urssaf.fr !
  • Lors de la formalisation de l’embauche, il est nécessaire de rédiger et signer une lettre d’embauche (dans le cadre du CESU) ou un contrat de travail avec les mentions obligatoires.
  • Une adhésion à la médecine du travail est imposée si la femme de ménage travaille à temps complet.

Ensuite en sa qualité de particulier-employeur, il se doit de respecter certains aspects du code du travail relatifs aux congés payés, à la médecine du travail et au licenciement. Et dans le cadre de la convention nationale des salariés du particulier-employeur la durée du travail et le paiement d’un salaire minimum devront être respectés.

Quel salaire ?

Le tarif horaire est négociable bien-entendu, mais ce dernier ne pourra être inférieur au SMIC, qui est de 9.43 €/h brut. En cas de non-respect le particulier encoure une amende et sera redevable de dommages et intérêts équivalents à 750 €. La convention collective prévoit également le fait que les femmes de ménage bénéficient d’une majoration pour chaque année d’ancienneté.