Comment trouver un job d'été en dernière minute ?

Un job d’été vous permettrait de financer quelques jours de vacances au soleil, mais vous vous dites que c’est peut-être déjà trop tard pour trouver quelque-chose ? C’est vrai que se réveiller en juillet n’est pas forcément génial niveau timing, mais en suivant quelques conseils simples la tache peut se révéler moins compliquée que vous le pensez.

Débuter vos recherches le plus tôt possible

Pour mettre toutes les chances de votre côté le mieux reste de commencer à chercher dès janvier les postes susceptibles de vous intéresser. En général si vous postulez au mois de mars, vous aurez un vaste choix à votre portée. Par contre si vous commencez vos recherches après avril,  les postes intéressants se feront plus rares. Ne vous inquiétez-pas rien n’est perdu pour autant à condition de vous y prendre comme il faut. Fiderim vous explique comment trouver un job d’été y compris si vous ne vous mettez en recherche que maintenant.

Quels sont les domaines qui recrutent le plus de jobs d’été ?

L’hôtellerie/restauration, l’animation, les activités agricoles – on pense en particulier aux vendanges – sont les principaux secteurs d’activités saisonnières prisés par les jeunes.

Ces petits jobs pourront réellement enrichir votre CV et démontrer vos qualités et votre sérieux. En effet la restauration est un domaine exigeant, qui demande de la rigueur dans le respect d’horaires décalés assez difficiles : vous serez amenés à travailler le midi mais également le soir parfois au delà de minuit.

Travailler dans les vignes nécessitera un mental d’acier et c’est un travail physique exigeant. On ne vous demandera pas d’avoir une formation de Bac+5, mais d’être dynamique, curieux et motivé.

Le secteur de l’animation recrute aussi l’été, mais si vous prévoyez de travailler dans ce domaine le brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (BAFA) sera souvent un sésame indispensable pour etre recruté.

Enfin si un poste de maître-nageur vous tente, vous devrez d’abord passer le brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique (BNSSA).

Miser sur vos atouts

Vous avez maintenant une bonne idée de ce que vous aimeriez faire comme petit job cet été mais vous n’êtes pas la seule personne à postuler, alors comment vous démarquer ?

Réfléchissez à vos qualités personnelles, à celles qui seront utiles pour le petit job que vous visez. La maîtrise d’une langue étrangère par exemple peut etre un énorme atout et  vous mettre en avant par rapport à d’autres candidats, en particulier dans le secteur de la restauration qui vous amènera à interagir avec des touristes étrangers. Si un Allemand ou un Italien vous demande un renseignement, vous serez à l’aise pour l’aider.

En résumé réfléchissez aux qualités qui peuvent permettre de faire la différence, et à vos expériences personnelles qui peuvent démontrer à votre futur employeur que vous êtes la bonne personne à embaucher.

Vous avez 5 petits frères et sœurs ? Vous saurez donc déjà gérer des enfants dans un centre aéré. Etc.

Rédiger un bon CV et une lettre de motivation unique

Le CV et la lettre de motivation sont deux points clé essentiels quand vous postulez quelque-part. Ils doivent illustrer votre énergie à travailler et démontrer que vous êtes fait pour ce poste.

Notez sur une feuille de brouillon vos expériences professionnelles et associatives les plus pertinentes, qui vont appuyer votre rigueur, esprit d’équipe et flexibilité. Parlez de vos centres d’intérêts et vos enthousiasmes au quotidien. Cela va vous permettre de mettre en valeur votre caractère personnel et de définir votre originalité.

Quant à votre lettre de motivation, expliquez en une page maximum qui vous êtes, ce que vous savez sur le poste à pourvoir et enfin les compétences que vous pourrez apporter à votre employeur s’il vous recrute pour ce job d’été.

Faites jouer votre réseau

Vous cherchez un petit job d’été ? Dites le à vos proches, à vos tantes, oncles, amis, etc. Vous trouverez surement quelqu’un qui connait quelqu’un qui connait quelqu’un qui cherche à pourvoir un petit job pour cet été.

Toutes vos sorties sont l’occasion de demander s’il n’y a pas un petit job à pourvoir : de la boulangerie à la banque en passant par le centre commercial, n’hésitez pas à poser des questions, à montrer votre enthousiasme et à dire que vous êtes disponible et motivé.

Comment bien se préparer à l’entretien ?

On vous contacte enfin pour vous proposer un entretien ? Génial ! Et c’est là que le stress pointe son nez. Pour vous distinguer des autres candidats et montrer votre motivation, vous devez au préalable vous entraîner chez vous avec vos parents, vos frères et sœurs ou vos amis. Demandez-leur de vous poser des questions sur votre parcours et vos capacités en relation avec le poste à pourvoir afin de ne pas etre pris au dépourvu lors du vrai entretien.

Ils pourront d’ailleurs vous aider à améliorer votre communication corporelle, si par exemple vous ne vous tenez pas droit, que vous avez tendance à gesticuler ou encore à vous mordiller les lèvres quand vous stressez. C’est un plus, car les tics de langage et l’image que l’on véhicule grâce à nos gestes corporels en disent long sur notre personnalité et on se rend rarement compte tout seul de ces mauvais réflexes.

Ca y est vous avez trouvé un petit job d’été

Après pas mal de recherches vous avez enfin trouvé un petit job d’été. Pas forcément le plus amusant ni le mieux payé, mais au moins vous avez trouvé quelque-chose. Appliquez-vous bien, pour etre surs de le garder et de faire gonfler vos économies. Meme si par moment c’est difficile gardez en tete votre objectif : financer vos vacances. Et si les choses se passent bien, vous n’aurez meme plus besoin de vous lancer dans des recherches l’an prochain, votre place sera déjà toute trouvée un an à l’avance !