Le Jobbing : la tendance est aux petits boulots en cascade

La grande tendance du moment pour les étudiants c’est le jobbing ! Ce n’est pas un nouveau style musical, ni même le nom d’un sport de glisse, il s’agit là de petits boulots étudiants d’un nouveau genre, qui font leur apparition en France depuis 2012. Explications …

Le Jobbing : la tendance est aux petits boulots en cascade

Le jobbing, qu’est ce que c’est ?

Le jobbing consiste à effectuer des petits boulots pour des particuliers, contre rémunération, tels que le montage de meuble, la charge d’une petite course, un coup de main pour un déménagement, des petits travaux bricolage, etc.

Pour quoi faire ?

Ce nouveau concept permet aux « jobbeurs », de se faire facilement et rapidement un peu d’argent de poche. Pas d’engagement sur le long terme et un recrutement très réactif ! Même avec peu de disponibilités, chacun peut proposer son aide à un moment donné. D’un autre côté, qui ne rêve pas d’envoyer quelqu’un faire ses courses à sa place ? Qui n’a jamais fait face au casse-tête du montage de meuble ? On a tous eu un jour une raison de faire appel à un jobbeur dévoué ! L’entraide, c’est le principe de base du jobbing.

Une tendance logique

Tout droit arrivée des États-Unis, cette tendance est en parfait accord avec les enjeux du contexte économique actuel en France. Dans un climat difficile pour les étudiants, qui rencontrent de plus en plus de difficultés à financer leurs études, et dont la qualité de vie reste parfois médiocre, un tel système est une mine d’or ! Les actifs, eux, doivent toujours travailler plus, au détriment de leur vie privée. La possibilité leur est donc offerte de se libérer du temps libre pour profiter des choses essentielles, tout en rendant service aux jeunes, qui ne demandent qu’à aider. Ces mêmes actifs peuvent eux aussi avoir besoin d’un petit coup de pouce pour arrondir leurs fins de mois souvent difficiles, et mettre à profit le temps libre dont ils peuvent disposer. Et n’oublions pas nos seniors, qui ne sont pas avares de bonne volonté, ils aiment tordre le coup à la solitude et à l’ennui, et si en prime ils obtiennent un complément de retraite, que demander de plus ? Chacun y trouve donc son compte, et le quotidien de tous est beaucoup plus facile !

Simple comme bonjour !

Ce type d’échange est une aubaine car tout le monde peut en profiter. Aucune compétence requise pour aller chercher un vêtement au pressing, et pas besoin d’être un entrepreneur du bâtiment pour visser quelques planches ! De plus, les missions étant très courtes la plupart du temps, ça ne coûte presque rien de déléguer ses petites tâches quotidiennes à un jobbeur. Le jobbing est donc ouvert à tous !

L’embarras du choix

Vous n’aurez aucun mal à trouver un petit boulot ou à trouver un jobeur avec l’affluence d’annonces qui déferlent sur la toile ! De nombreux sites sont même spécialisés dans ce domaine, le plus important restant la confiance et la sécurité.

Qu’attendez-vous pour vous lancer ?